Aller au contenu

Observatoire Local des Loyers

Visuel OLL

Le réseau d’observatoires locaux des loyers se constitue depuis 2013 sous l’impulsion du ministère en charge du logement pour permettre une meilleure connaissance des loyers du parc privé. L’ADIL 13 a intégré le réseau dès sa création. Le présent Observatoire s’inscrit dans le cadre de la loi ALUR, publiée le 26 mars 2014 au journal officiel.

 

Méthodologie

Le parc de référence pour l'observation et l'analyse des loyers est constitué de l'ensemble des locaux à usage d'habitation ou à usage mixte (professionnel et habitation) - meublés ou non - occupés à titre de résidence principale à l'exception des logements sociaux (HLM/Habitation à loyer modéré et SEM/Société d'économie mixte) ou construits en maîtrise d'ouvrage d'insertion. La collecte porte sur les ménages entrants, qui ont emménagés depuis moins d'un an, comme sur les autres ménages, dont l'ancienneté d'occupation dans le logement est plus ancienne.

Le nombre d'enquêtes par zone d’observation est déterminé en fonction de la structure du parc locatif privé de chaque zone.

Afin de garantir au mieux la représentativité des données, l’observatoire enquête auprès des particuliers (bailleurs et locataires) et des professionnels (administrateurs de biens, agences immobilières, notaires, investisseurs institutionnels).

Une fois la collecte de données et un certain nombre d'enrichissements et de contrôles réalisés, l’Observatoire transmet l'ensemble des données au niveau national, pour des contrôles et traitements complémentaires dont résultent les niveaux de loyer par catégorie de logement sur leur périmètre d'observation.

Le traitement des données de l’ADIL 13 au niveau national sont effectués par l'ANIL (Agence nationale pour l'information sur le logement).

Retour en haut de page